DSC_2889.jpg
LES FESTIVES DE POCHE 4.png

Festives de poche Fête de Music’Halle 24-26 juin 2021

 

JEUDI 24 JUIN

 

C’est la sortie de nos ateliers de formation professionnelle. Trois orchestres rutilants de nouveautés et de compositions denses et créatives, trempées dans les musiques d’aujourd’hui : du rock le plus ténu, à la pop et au Hip-Hop, de la chanson il en pleuvra, on fera de la place pour l’improvisation. On n’est jamais seul quand mon païs jazz.

 

De 18h30 à 22h15 : les trois orchestres de la formation professionnelle de la 3ème année mis en forme scénique par Eric Lareine, assisté de Maëlys Girasole, alterneront dans la Salle JOB à 18h30, 20h et 21h30 avec ceux des 2ème année qui se produiront sur les terrasses de JOB.

 

VENDREDI 25 JUIN

 

De 18h30 à 20h30 sur la terrasse de JOB rendez-vous avec les orchestres de nos étudiants des première et deuxième année de la formation professionnelle dans des œuvres inédites ou empruntées à la sono mondiale jouées avec fougue !

 

À 20h30 - RETRO FEVER

 

Parce que les planches nous démangent plus que jamais et nous donnent la fièvre, ils ont enfourché leur plus belle boule à facettes, au son des plus grands standards dance-floor à la sauce Brass ! Que des tubes Disco-Funk arrangés pour 4 cuivres et une section rythmique du tonnerre,soit un flashback vers la musique des années 70’s et 80’s qui séduit toutes les générations et ne laisse personne indifférent.

 

À 21h15 – SALLE JOB

 

Le grand orchestre Funk de Music’Halle sort sa Rolls : plus de vingt musiciens et musiciens sur scène avec une grosse rythmique de guitares et claviers, six cuivres, six chanteuses et chanteurs, un violoncelle et deux violons pour un mélange explosif de Funk, de Disco et de Soul Music. Earth, Wind & Fire, Tower of Power tout est dit dans les noms de ces deux groupes dont ils emprunteront le répertoire. Ils ont été des grosses fabriques de tubes légendaires qui ont fait danser les foules sur toute la planète. Des professeurs et des étudiants de toutes des classes, emportés par Laura Mujica et Frédéric Carbonnéry, se retrouveront au coude à coude pour une belle cordée vocale.

 

SAMEDI 26 JUIN

 

À partir de 17h : Ateliers de création des ados de MUSIC-HALLE. La dream teen team est de retour avec 5 sirènes qui dessinent du bout de leurs cordes vocales des paysages tantôt pop, classique ou reggae.Voix, machines, loops, beat-box, cajon et percussions seront dans la place avec les ateliers de David Dutech et des danseuses de l’école James Carles. Et les ateliers rock et chanson de Lone Kent feront sauter les disjoncteurs.

 

À 18H30: David Dutech, Women Words, les dire pour résister.

 

Florilèges de mots empruntés à des femmes activistes du monde entier, lancés dans un univers électro-beatbox-percussionné. Comme une proposition de nous approprier leurs paroles, David et Clairveau mixeront, pour mieux les partager, sons et mots dans une quête rythmique, et dansante. « Le voyage c’est aller de soi à soi en passant par les autres » disent les Touaregs.

 

David Dutech : composition, voix, machines, percussions

Clairveau Ramsamy: basses, loops, machines, voix

 

À partir de 19h15 en Salle JOB :

 

Diffusion du documentaire de Gil Corre : Sons et leçons de Joëlle Léandre (12mn) sur les 5 jours du workshop qu’elle a réalisé à JOB en février dernier, avec des étudiants de Music’Halle et de l’Isdat sur les chemins de l’improvisation.

 

19h30 : Duo Serge Lopez (Guitare) & Jean-Luc Amestoy (Piano-accordéon)

 

Deux musiciens, deux amis qui se croisent depuis trente ans sur les scènes de Toulouse et d’ailleurs ; ils ont été de nombreuses aventures qui, par chez nous, ont compté : les 100% Collègues, les Motivés, Origines contrôlées, Bernardo Sandoval... Sur les compositions de Serge, l’accordéon s’envole, sur celles de Jean-Luc la guitare s’ébroue, et le piano recueille les souvenirs pour les distiller en notes cristallines... C’est la classe absolue! Malgré les années passées l’un près de l’autre, ce duo est –sous cette forme -tout récent ; ils se disputent la fraicheur, l’expérience et l’enthousiasme pour une musique sans cesse renouvelée, un flamenco ardent, mêlé de touches latines et d’échappées improvisées

16h45, 19h15 et 20h30 : Les Bandidas

Les "Bandidas" sont des femmes, des dissidentes indignées par la politique du sans contact.

Le groupe a vu le jour durant le confinement et le couvre-feu pour faire résonner ses voix, et semer quelques graines de bonheur dans une ville silencieuse et endormie.

De Cuba au pays basque en passant par le Brésil et la Colombie, Las Bandidas arpentent les rues avec leurs voix colorées au rythme des percussions.

 

Roxane Giraudot,  Lily Westphal, Marion Vanlé,  Melissandre Masliah, Marine Astor, Valentina Fuentes, Antoinette Crémona, Laura Mujica